Maladies infectieuses, parasitaires, VIH, SARS-CoV-2

Quel est le rôle d'une biobanque ?

Les biobanques (ou centres de ressources biologiques) sont des structures chargées de la gestion des échantillons biologiques humains et de leurs données. Ces structures peuvent rassembler, classer et conserver des échantillons biologiques de matières infectieuses.

Les matières infectieuses (ou substances infectieuses) sont des échantillons biologiques dont on suppose ou on sait qu'elles contiennent des agents pathogènes telles que des bactéries, des virus, des champignons, des prions ou des parasites responsables de maladies infectieuses ou parasitaires chez l'homme et l'animal.

Ces échantillons peuvent être sous formes de souches congelés ou de prélèvements biologiques de patients ou animaux infectés par des virus comme le coronavirus SARS-CoV-2 ou VIH, telles que des prélèvements de tissus, de liquides tissulaires ou sanguins.

Quels sont les avantages à passer par une biobanque pour des besoins en échantillons biologiques de maladies infectieuses ?

Mettre en place une collection biologique et préparer les échantillons pour un projet clinique


Gagner du temps dans la phase d’expérimentation

Vous avez besoin de plus d'informations concernant l'utilisation de ressources biologiques ?

Contactez l'équipe

Découvrez nos prestations en biobanking

favicon large-1

Mise en place d'une collection d'échantillons biologiques

Après une biopsie, ou autre procédure visant à récupérer un échantillon humain, un prélèvement peut être conservé, avec l'accord du patient, à des fins de recherche.

En savoir plus
favicon large-1

Stockage d'échantillons cliniques

Les échantillons, après prélèvement, doivent être stockés sous certaines conditions, qui dépendent de leur type et de leur durée de conservation, pour permettre leur viabilité.

En savoir plus
section 3 v3b

    Besoin d'aide ?

    Contactez-nous