Services en analyses histologiques

L'histologie est la branche de la biologie qui étudie les tissus en utilisant différentes techniques de marquage: coloration, utilisation d'anticorps ou de sondes d'acides nucléiques. Elle est très largement utilisée dans le diagnostic des cellules anormales et dans la compréhension de la distribution de marqueurs dans les cellules.

Sur Labtoo les analyses histologiques incluent la coupe des tissus, la préparation de l'échantillon, le marquage, et l'imagerie.

Coupe de tissus

Une coupe histologique correspond à une tranche d'un organe suffisamment fine pour pouvoir être observée au microscope. Elles sont réalisées par un microtome ou par un ultramicrotome en fonction de l’epaisseur. Les tissus sont inclus dans des résines époxy ou dans de la paraffine. Les coupes peuvent être réalisées sans inclusion préalable, et sont alors gelées et réalisées par un cryomicrotome.

Préalablement à la coupe, une fixation suivie d’une inclusion doit être faite. L’inclusion a pour but de permettre la réalisation de coupes fines et régulières. Le milieu d’inclusion le plus utilisé est la paraffine.

Préparation de l’échantillon et marquage

Echantillon de coupe de tissu histologique

La préparation de l’échantillon comprend une étape de coloration. Les colorants étant en solution aqueuse, les coupes doivent d’abord subir une réhydratation. Celle-ci est alors effectuée après déparaffinage des coupes (par la chaleur et des bains de toluène) en immergeant les lames dans des bains d’alcool de degré décroissant puis dans l’eau distillée. Les colorations ont pour but d’accentuer les contrastes pour mieux reconnaître les différents éléments de la préparation.

Les colorations de routine utilisent un ou deux colorants différents : l’hématéine ou l’Hématéine-Eosine (H.E.). L’hématéine colore les noyaux en violet et l’éosine les cytoplasmes en rose.

Les coupes colorées sont ensuite montées entre lame et lamelle avec une résine synthétique dont l’indice de réfraction est voisin de celui du verre. Les lames sont prêtes à être observées au microscope optique en vue d’obtenir les résultats des coupes pour analyse.

 

Observation histologique au microscope électronique (ME)

Si vous souhaitez réaliser une observation au Microscope Electronique, le protocole est différent. Bien que les étapes soient les mêmes, les réactifs utilisés ne sont pas similaires. En effet la fixation se fait dans du glutaraldéhyde tamponnée et est suivie d’une post-fixation à l’acide osmique.

L’inclusion se fait dans une résine synthétique type Epon ou Araldite, après déshydratation des fragments dans les alcools et dans l’oxyde de propylène.

Les coupes sont réalisées grâce à un ultramicrotome qui permet d’obtenir des coupes ultrafines d’environ 80 nm d’épaisseur. Celles-ci sont recueillies sur des grilles de cuivre. Avec le même ultramicrotome, on peut faire des coupes semi-fines, observables en MO et permettant de guider le choix des zones à étudier en ME.

Le contraste des coupes s’effectue avec de l’acétate d’uranyle et des sels de plomb comme le citrate de plomb.

COMMANDEZ VOTRE SERVICE EN HISTOLOGIE

Accueil

Nos autres services