Mobilisation COVID-19

le 28 juillet 2020

Organiser un réseau d’experts pour la crise Coronavirus

Le monde vit une crise sanitaire majeure et attend une réponse de la part de la Recherche en biotech et pharma pour trouver un vaccin ou un traitement contre l'infection à SARS-CoV-2.

Notre écosystème est prêt à investir ses ressources pour participer aux initiatives et contribuer à trouver une solution.

Labtoo s’engage et met en place un accès direct aux sociétés de services (CRO) et laboratoires de recherche qui peuvent travailler sur des projets de Recherche pour lutter contre le coronavirus SARS-CoV-2 via une plateforme dédiée.

Labtoo x Virus SARS-CoV-2

Objectifs de l’initiative COVID-19 de LABTOO


1. Référencer les prestataires (CRO, plateformes, freelance) disponibles


2. Accompagner les projets de R&D sur le COVID-19

Quel bilan de sortie de crise pour la Recherche ?

Labtoo a sondé sa communauté de chercheurs académiques et privés afin de mieux identifier les répercussions de la crise sur l'activité des structures dédiées à la Recherche. Cette action, réalisée dans le cadre de notre initiative COVID-19, a permis de mettre en lumière les conséquences de la crise sur l’écosystème pharma et biotech au lendemain du déconfinement.

"Ce sondage montre vraiment que l’impact de la crise est double sur le secteur pharma biotech : on constate d’un côté ceux qui ont bénéficié d’une nouvelle opportunité en travaillant sur des projets Covid, très marqué dans le secteur académique, et les autres qui ont vu leurs projets suspendus pendant la crise." déclare Guillaume Leboucher, PhD, CEO de Labtoo

Ainsi :

  • 72% des projets de recherche académiques reportés ou arrêtés pendant le confinement ont pu reprendre depuis le déconfinement. Pour rappel, lors de notre dernier sondage du 26 mars, 77% des chercheurs interrogés voyaient un report partiel ou total de leurs projets de recherche. Ce chiffre montait à 85% pour les projets en phase de Recherche clinique.
    Parmi ces projets académiques, 28% d’entre eux concernent le COVID-19.
  • 71% des laboratoires académiques ont repris une activité à plein temps depuis le déconfinement, dont 28% avec tout ou partie du personnel en télétravail. Lors de notre dernier sondage, seulement 28% des laboratoires académiques sondés étaient ouverts alors que 77% des prestataires privés continuaient leur activité pendant le confinement.
  • 44% des prestataires privés (CRO, freelances, sociétés privées de biotech & pharma et cabinets de conseil) admettent avoir eu accès à de nouvelles opportunités commerciales grâce à la crise. Cependant, 79% d’entre eux ont également souffert d’une perte de chiffre d’affaire, engendrant un péril immédiat de leur structure pour 14% d’entre eux.
  • Au total, ce sont 41% des chercheurs sondés qui admettent avoir eu des difficultés à aménager leurs méthodes de travail pendant le confinement, révélant le manque de préparation et de moyens des structures de recherche face à la crise.

Sondage réalisé du 25 juin au 3 juillet 2020 sur un échantillon de 120 personnes

Carte collaborative des projets de recherche autour du Covid-19 en France

Labtoo s'associe à la startup Thellie.

La mise en commun de nos deux offres permet aux chercheurs académiques de lancer une campagne de financement participatif sur Thellie et d’identifier les meilleurs partenaires R&D pour le projet en question grâce à notre plateforme sur Labtoo.

Cela permet aux projets de Recherche d’être lancés beaucoup plus rapidement et d’explorer de nouvelles pistes d’innovation possibles.

Thellie

Labtoo x Virus SARS-CoV-2

Nos 3 axes de collaboration :

  • Identifier et recenser les projets de recherche : Une carte participative des projets de recherche pour favoriser la collaboration entre les chercheurs et l’accès des patients aux essais cliniques.
  • Mobiliser un réseau d’experts : La plateforme Labtoo pour référencer et accéder aux prestataires disponibles et accompagner les projets de R&D sur le COVID-19.
  • Accompagner le financement participatif : La plateforme Thellie pour compléter un budget de recherche ou amorcer le financement d’études pilotes dans toutes les disciplines de la recherche.

Quels types de services sont proposés par des prestataires ?

Nous avons catégorisé les différents types de services ainsi que les différentes applications auxquels vous pouvez répondre :

  • Médicaments : repositionnement et développement de nouvelles molécules
  • Vaccins : développement et production
  • Diagnostic : kits de détection du SARS-CoV-2

Développement de médicaments contre le coronavirus

Le développement d’un médicament pourrait sortir de la crise actuelle rapidement. Les conditions requises pour lancer un nouveau médicament ou repositionner un médicament déjà développé nécessitent un travail de validation clinique important.

Les médicaments doivent :

  • Démontrer une efficacité contre le SARS-CoV-2
  • Montrer une toxicité faible sur organismes vivants
  • Rentrer en phase clinique pour valider leur utilisation contre COVID-19

Pour accélérer la mise sur le marché d’un médicament, le repositionnement permet de gagner du temps, qui peut grandement varier en fonction des connaissances de la molécule ou du traitement en question.

Les prestations de services pour le développement de médicaments :

Développement de vaccins contre le COVID-19

De nombreux pays se penchent sur le développement de vaccin pour stopper la pandémie de coronavirus. Le développement d’un vaccin peut prendre plusieurs mois et nécessite des compétences différentes du développement de médicaments.

Les vaccins doivent prendre en compte les challenges suivants :

  • Pouvoir démontrer leur efficacité à des stades très préliminaires du développement
  • Reproduire les antigènes viraux et induire une réponse immunitaire appropriée
  • Anticiper les variants du virus au moment de la mise sur le marché

Pour accélérer le temps de développement et de production de vaccins, les services suivants sont référencés et disponibles sur Labtoo :

Développement de kits de diagnostic

Il est tout à fait probable que la période de confinement donne lieu à un dépistage massif du coronavirus au sein de la population. Le dépistage pourra déterminer les risques et précautions à prendre en sortie de crise sanitaire, afin d’éviter de retourner en confinement ou quarantaine d’une partie de la population.

Il existe deux types majeurs de tests de diagnostic : les tests sérologiques et les tests de biologie moléculaire (PCR). Les tests sérologiques mesurent la présence d’anticorps contre le coronavirus, c’est donc une indication qu’une réponse immunitaire a eu lieu, puisque l’organisme a produit des anticorps. Les tests de biologie moléculaire vont démontrer la présence ou l’absence du virus dans les échantillons, en détectant la présence d’acides nucléiques (ARN) du virus.

Ces deux types de tests requièrent des capacités expérimentales différentes :
Pour le diagnostic sérologique :

Pour le diagnostic moléculaire :

Comment référencer les expertises mises à disposition pour contrer l'épidémie ?

Labtoo se mobilise pour la lutte contre le Coronavirus en mettant à disposition sa plateforme adaptée pour ces projets d’urgence.

Nous y référençons les prestataires disponibles pour travailler sur des projets de Recherche sur le SARS-CoV-2.

Accédez directement et rapidement aux prestations disponibles en ce moment en Europe pour faire avancer les projets de Recherche au plus vite.

Ensemble, faisons avancer la Recherche sur le Coronavirus et trouvons des solutions pour sortir de la crise.

Pour référencer ses services, il suffit de :

  • S’identifier ou créer un compte
  • Cliquer sur « Publiez votre Expertise »
  • Choisir la rubrique COVID-19 et sélectionner le service à ajouter

Pour toute question, suggestion ou commentaire, vous pouvez nous contacter.

L’impact de la crise du COVID-19 sur l’écosystème de la Recherche en Sciences de la Vie

L'écosystème biotech et pharma est tiraillé entre l'arrêt des projets sur d'autres pathologies et la course pour trouver une solution à la crise actuelle.

Labtoo a sondé sa communauté de chercheurs en Sciences de la Vie dans les secteurs public et privé, pour connaître l’impact de la crise du Coronavirus sur leurs activités.

L’étude pointe notamment l’impact sur les projets de R&D en cours sur d’autres pathologies que le Coronavirus.

L’impact sur les projets en cours :

  • 77% des chercheurs interrogés voient un report partiel ou total de leurs projets de Recherche. Ce chiffre monte à 85% pour les projets en phase de Recherche clinique.
  • Seulement 28% des laboratoires académiques sondés sont ouverts alors que 77% des prestataires privés continuent leur activité pendant le confinement.
  • 14% travaillent sur des projets sur le Coronavirus et 39% pourraient travailler sur des projets mais n’ont pas été sollicités.
  • 71% des prestataires privés sont prêts à prendre de nouveaux projets en période de confinement, contre seulement 30% pour les laboratoires académiques interrogés.
Sondage réalisé par internet entre le 20-26 Mars auprès de 350 chercheurs en Sciences de la Vie en Europe.

Besoin d’aide ?